Performance de l’entreprise : l’enjeu de l’intégration de vos nouveaux collaborateurs

Article de fond

RÉFLEXION

05 Février 2021

Partagez sur Twitter !

Partagez sur Linkedin !

Soigner l’intégration des nouveaux collaborateurs pour optimiser les performances en entreprise

La conduite du changement en entreprise avec les 8 étapes de Kotter

Soigner l’intégration de vos nouveaux collaborateurs est la garantie d’optimiser vos performances. Les nouveaux talents ont un regard neuf, sont heureux de rejoindre une nouvelle équipe (car ils ont fait le choix d’accepter une proposition), sont à l’écoute des habitudes de vie de l’entreprise et sont capables d’être plein d’idées. Les avantages sont multiples. Toutefois, il convient de bien les accueillir et de ne pas improviser au moment de leur arrivée. Comment former ces collaborateurs ? Comment transmettre les valeurs de son entreprise ? Quelles actions mettre en place dans le court ou long terme ? Nous allons tenter d’y répondre !

Former les managers de demain

En septembre 2020, nous étions mobilisés sur le séminaire d’intégration des premières années du programme Grande École de NEOMA Business School. Cette année, NEOMA BS intègre plus de 1100 étudiants sur ses campus de Rouen et Reims. Des étudiants qui viennent d’horizons différents, ne connaissant souvent personne au sein de leur nouvelle classe et se retrouvent en groupe pour travailler ensemble.

Pour l’école, dont l’enjeu à long terme est de préparer les managers de demain, et de créer à court terme un esprit de corps au sein de sa nouvelle promotion. Il est alors primordial de rapidement montrer la voie à ses étudiants fraîchement intégrés.

Plus largement, la réussite de l’intégration et l’engagement des collaborateurs fait de plus en plus partie des enjeux RH des entreprises. Car comme le dit le poncif, on n’a pas deux fois l’occasion de faire une bonne première impression.

S’appuyer sur la socialisation organisationnelle

La question de l’intégration des collaborateurs fait référence au concept de socialisation organisationnelle des auteurs américains Van Maanen et Schein (1978), soit “le processus par lequel un individu acquiert les connaissances sociales et les compétences nécessaires pour assumer un rôle dans une organisation”.

Concrètement, il s’agit de toute cette phase d’intégration où votre nouveau collaborateur va assimiler les valeurs, les normes et les comportements attendus afin de maintenir l’identité et le fonctionnement de l’organisation.

Une théorie qui s’est enrichie avec le temps, notamment grâce à Delphine Lacaze (2010). En effet, l’auteur va plus loin et accorde désormais un rôle actif au nouveau collaborateur, exposant un processus double de transmission et d’acquisition entre l’organisation et l’individu.

Enfin, notons que la socialisation organisationnelle est un processus qui s’inscrit sur le long terme et passe par plusieurs étapes. Elle émerge dès les premières rencontres avec le futur collaborateur à l’occasion de son recrutement, connaît une phase intense au moment de son intégration (temps d’apprentissage) et perdure tout au long de son parcours dans ses interactions avec les autres membres de l’organisation.

“Se réunir est un début, rester ensemble est un progrès, travailler ensemble est la réussite “ dixit Henry Ford

Désormais, il ne vous échappe donc plus que le temps d’intégration de vos nouvelles recrues est un moment charnière de leur futur parcours au sein de votre équipe, unité, entreprise. Mais alors, comment bien réussir cette première étape de vie pour le collaborateur au sein de votre entreprise ?

Prendre le temps d’intégrer

Bruce Wayne Tuckman, psycho-sociologue américain, a longtemps travaillé sur la construction de la cohésion au sein des groupes. Il a notamment modélisé un process, articulé autour de 4 (puis 5) étapes pour optimiser le fonctionnement des équipes, c’est ce qu’on appelle la méthode Tuckman.

  • Forming, correspond au temps de rencontre des individus entre eux et avec leur nouvelle structure puis de création des connections entre les membres du groupe;
  • Storming, apparaît après les premiers échanges. C’est un temps plus franc où il y a des confrontations de visions et arguments de façon à construire un projet commun;
  • Norming, ou la sortie de la tension vers l'avènement dans la confiance d’une dynamique de groupe. La collaboration et l'entraide sont essentielles ici;
  • Performing est la phase de synergie. Le groupe exécute avec un but commun sur une base hautement efficace et coopérative, avec un niveau de productivité maximum;
  • Adjourning, correspond à la fin de la séquence avec une célébration pour le groupe et un processus de feedback pour apprendre et capitaliser sur l’expérience du projet vécu.

Dans une optique d’intégration de nouveaux collaborateurs, un atelier comme celui que nous proposons Construire un collectif pourrait éventuellement vous intéresser. N’hésitez pas à échanger avec nos équipes pour nous faire de vos besoins et trouver ensemble les meilleures solutions vous correspondant.

À l’occasion de cette semaine de séminaire au sein de NEOMA BS en septembre 2020, c’est la première phase de “forming” qui s’est jouée les quelques jours et semaines suivantes. Cette phase s’est construite à travers plusieurs temps de rencontres et d’activités qui ont permis la fondation de ces liens entre les étudiants, mais aussi avec le staff, les enseignants, les anciens… L’école en somme.

En effet, afin de lancer au mieux les 3 à 4 années qui arrivent, l’institution s’est mobilisée pour accueillir ses nouveaux étudiants et leur permettre de rapidement appréhender leur environnement et camarades de promotion, être au contact de la culture de l’école, trouver leur place dans l'écosystème.

Concrètement :

  • Dès les recrutements, l’école communique aux candidats sa vision et la co-construction de son projet avec eux. Ainsi, avant même qu’ils soient recrutés, elle transmet déjà aux futurs étudiants les valeurs et normes qui vont bientôt devenir les leurs.
  • Pour les candidats retenus, leur scolarité commence par une semaine d’intégration. Au programme, ice-breakers et travaux en sous-groupes, visites du campus, participation aux amphis des associations, activités sportives en extérieur et chants de promo. Un planning soutenu, mené dans la bonne humeur, qui développe un sentiment d’appartenance fort à l’école et entre étudiants.
  • Puis dans les jours qui suivent, entre le début des cours et les premiers échanges avec les professeurs et la direction des études, notre nouvelle promotion finit par parfaitement intégrer le fonctionnement de l’école.

Si vous venez juste d’embaucher de nouveaux collaborateurs (ou souhaitez prochainement recruter des talents), il peut être judicieux de vous interroger sur votre stratégie d’accueil et d’intégration; mais aussi sur le style de management à adopter selon la situation. L’équipe SEVEN est à votre disposition pour échanger sur ce sujet.

Partagez cet article autour de vous

Articles liés