SEVEN

Loi de diffusion de l'innovation

Les nouvelles idées, innovations ou produits sont initialement perçus par les gens comme incertains, risqués ou encore inutiles.

Pensez à des exemples comme les téléphones portables, les voitures électriques, les nouvelles marques de vêtements ou Internet. Il a fallu des mois ou des années pour que tous ces produits soient largement utilisés par le plus grand nombre. Pour être durables, ces innovations doivent être adoptées à un moment donné par le grand public. Pour y arriver, vous devez franchir le pas.

Nous réagissons tous différemment en matière d’innovation.

Les gens et les organisations du marché grand public sont plus prudents avec un profil d’aversion au risque plus élevé. Et d’autres sont plus réceptifs aux innovations et s’adaptent rapidement. En tant qu’innovateur et marketeur, vous devez comprendre les profils et adapter votre stratégie de communication. Ensuite, vous traverserez le fossé entre les fast adopters et les slow adopters et rejoindrez le marché grand public.

Il existe cinq catégories d’adoptants : innovators, early adopters, early majority, late majority, laggards. Chaque catégorie est définie par « l’innovation » des adoptants.

Quatre éléments expliquent la diffusion d’une idée parmi les adoptants: l’innovation elle-même, les canaux de communication, le temps et le système social. Le temps est un élément clé de la diffusion de l’innovation. Les adoptants ont besoin de temps pour « faire confiance », tester, comprendre et croire en une nouvelle idée (voir l’étude de Ryan et Gross, 1943, sur l’adoption du maïs hybride : la plupart des agriculteurs ont adopté le maïs hybride pendant plus de dix ans mais ont seulement dédiés une fraction de leurs champs au nouveau maïs dans les premières années après l’adoption).

Le défi consiste à réduire ce gouffre et à accélérer l’adoption de tous les segments, mesurée par le « taux d’adoption ».

Le modèle de la diffusion de l’innovation (Rogers, 1962)

En outre, le taux d’adoption dépendra des adoptants eux-mêmes. Chaque individu passe par un « processus d’adoption » lorsqu’il s’agit de prendre une décision concernant une nouvelle idée :

L’adoptant peut rejeter l’innovation à tout moment pendant le processus ou même après. Plus il avance dans le processus, plus la probabilité d’adoption est élevée. À un moment donné, il peut également devenir un ambassadeur et aider à la diffusion de l’innovation dans sa catégorie d’adoptant, la catégorie suivante et le tout le système social. L’individu est engagé !

EXEMPLES

- La diffusion des Stan Smith par Adidas
- La diffusion de l’iPhone par Apple
- La diffusion d’Internet

Livres :
- Diffusion of innovations, par Everett Rogers.
- Crossing the Chasm, par Geoffrey A. Moore.
- Inside the Tornado, par Geoffrey A. Moore.

Liens vers d’autres concepts :
- Golden Circle, by Simon Sinek in 2007. Book : Start with Why. Vidéo
- Stages of group development, by Bruce Tuckman in 1963.
- The single biggest reason why startups succeed, by Bill Gross. One of the main reason why startups succeed is “timing”. The link with the “diffusion of innovations” is the Chasm and when you are able to cross it (timing). Vidéo

Crédit photo : Patrick Hendry